J18 : Trentemoult – Saint Brevin

Aujourd’hui, rendez-vous avec l’océan pour la dernière étape de cette descente!

Passés le pont de Cheviré, Basse Indre, Coueron, au petit matin, nous effectuons une pause au Pèlerin en attendant la prochaine marée descendante. Puis nous reprenons notre route vers le pont de Saint-Nazaire, dernière porte vers l’océan.

Le Graal semble impossible à atteindre, tant l’immensité de l’estuaire impressionne, mais nous finirons par passer sous ce pont majestueux au soleil couchant, tournant définitivement le dos au fleuve qui nous a porté chacun jusqu’ici.

L’émotion est grande, le bonheur total.

En ce soir du 18ème jour, le GPS affiche 772km, 217 mètres de dénivelé, 14 jours et demi de rame hors « arrêt au stand »…

En regardant une dernière fois l’estuaire et l’océan dans lequel il se déverse, me reviennent les souvenirs des premiers jours où ce fleuve immense n’était alors qu’une rivière.

Je reviendrai vers vous dans un dernier message « bilan de cette aventure » à laquelle beaucoup de gens ont pris part.

Vous êtes nombreux à m’avoir adressé des mots ou des mains tendues qui ont donné à cette descente le goût d’une magnifique aventure partagée.

En attendant ce dernier article, je pars goûter à la douceur d’un bon oreiller, et rêver à toutes les belles choses que la Loire a bien voulu me faire vivre.

49km effectués

Parcours J18

Page précédente : J17 : Anetz – Trentemoult

Page suivante : Fin de l’aventure

Menu

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous partons au petit matin et passons sous l’imposant Pont de Cheviré
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une ambiance maritime et industrielle
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Création artistique dans le cadre du voyage à Nantes. Nul doute, fort risque d’humidité dans la maison !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Porte de l’estuaire, cette bouée nous accueille pour nos derniers kilomètres avant l’océan
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Centrale edf
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Plus que jamais, les énergies alternatives m’apparaissent être des priorités absolues
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’estuaire devient immense
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous sommes entre rivière et océan, sous une chaleur accablante
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au moment ou nous apercevons le pont de Saint Nazaire, il nous faudra plus d’une heure 10 de rame pour passer sous ses immenses piles.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Derniers mètres avant l’arrivée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le pont est passé, je suis sur l’océan
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La joie de l’arrivée, car ce rêve est devenu réalité

Page précédente : J17 : Anetz – Trentemoult

Page suivante : Fin de l’aventure

Menu

Publicités

3 réflexions sur “J18 : Trentemoult – Saint Brevin

  1. Superbe récit, nous fesant vivre cet exploit comme on y était. Ayant fait une partie de ce fleuve magique avec différents moyens de transports non motorisés et pratiquant le SUP depuis 4 ans, ça y est je me suis décidé à en faire de même sur une potion beaucoup plus courte. Pour la première fois, mais vu ce qu il y a à découvrir en amont, je pense que cela sera un début grâce à toi. Merci pour m avoir fait voyager.

    J'aime

    1. Merci de ton sympathique commentaire, et surtout ravi que tu ailles glisser sur ce magnifique fleuve! En effet la première partie est splendide, plus sauvage. Mais chaque portion mérite la navigation. Tiens moi au courant de ton projet!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s